Un nouveau musée à Bordeaux en 2018 ?

 

Après la pose de la première pierre en avril 2016, c’est officiel, le Musée de la Mer et de la Marine de Bordeaux accueillera ses premiers visiteurs en juin 2018. Imaginé par l’architecte Olivier Brochet, il représente l’un des plus grands et ambitieux projets culturels de la ville de ces 20 dernières années.

Un musée d’exception

Si le projet a vu le jour il y a quatre ans, le promoteur immobilier Norbert Fradin aura pris à peu près un an pour construire le Musée de la mer et de la Marine de Bordeaux jusqu’à sa dernière pierre. Il s’agit d’un complexe immobilier s’étalant sur plus de 13 000 m² de terrain situé dans les Bassins à flot. Le projet dispose de sept niveaux différents et possède une hauteur de 45 mètres. L’ensemble sera destiné à l’histoire de la marine, mais aussi à l’océan, en général. Le musée accueillera des expositions, des animations et manifestations culturelles en tout genre ainsique d’autres activités sur une surface de 9500 m².

Olivier Brochet, l’architecture en charge du projet, s’est vu confier la tâche d’imaginer un bâtiment exceptionnel avec un style contemporain prononcé. Ayant eu en charge de nombreux sites prestigieux tels que le Musée Fabre de Montpellier, le Musée de l’Homme à Paris, il a su donner une dimension unique à son œuvre avec un auditorium de 380 places, sans oublier plusieurs jardins suspendus. Les visiteurs pourront s’arrêter déjeuner dans le restaurant du musée ou prendre un verre dans le premier bistrot interactif de la ville. Tout est fait pour que le lieu soit agréable et accueillant de l’extérieur comme de l’intérieur.

musee_de_la_mer

Pourquoi choisir Bordeaux pour un tel monument ?

Norbert Fradin considère Bordeaux comme la seule ville ayant les qualités requises pour accueillir un tel musée. Il fait notamment référence au passé portuaire de la localité. En effet, le secteur des Bassins à flot fut durant trois siècles, du XVII au XIXe, le port de la ville. Le quartier est donc à lui seul chargé d’histoire et représente même aujourd’hui un lieu emblématique de la marine bordelaise. Car rappelons-le, Bordeaux a connu son heure de gloire durant le XVIIIe siècle en tant que port commercial par lequel tous les produits d’outre-mer transitaient forcément.

Les contraintes de surface ont fait aussi de Bordeaux un lieu privilégié pour la construction d’un tel édifice. Aucune agglomération de l’Hexagone ne disposait de 20 hectares en centre-ville pouvant accueillir une telle structure.

Notez que lors de sa première ouverture, le Musée de la Mer et de la Marinede Bordeaux accueillera sa première exposition qui mettra en valeur les œuvres de Claude Monet. 

Bordeaux : la ville va gagner en attractivité !

Une chose est certaine, avec la création de ce musée, la ville de Bordeaux qui se classe déjà en première position des villes les plus attractives de France, va encore conforter son leadership.

Les entreprises ont bien compris tout l’intérêt de s’installer dans la capitale bordelaise. Outre le dynamisme économique, l’attention portée aux startups via la Frenchtech Bordeaux, la qualité de vie légendaire de cette ville est un vrai plus pour les salariés des entreprises qui ont la chance de s’y développer. En dehors des acteurs institutionnels tels que les CCI, celles-ci peuvent faire appel aux sociétés ou organisations historiques de Bordeaux. C’est le cas par exemple du Groupe ERECAPluriel créé à Bordeaux en 1978. Ce dernier a su donner satisfaction aux entreprises bordelaises. Implanté dans d’autres villes en Nouvelle Aquitaine et en Pays de Loire, ce groupe d’expertise comptable possède un carnet de plus de 2500 clients (Grands comptes, PME et TPE, artisans, commerçants, associations ou professions libérales).