Manger plus sain

Manger moins gras, moins sucré ou moins salé, privilégier les légumes et éviter les produits laitiers sont toutes des recommandations qui peuvent être données par votre diététicienne-nutritionniste. Nos repas sont de plus en plus copieux et le taux de maladies rattrapées est en croissance. Les diététiciennes-nutritionnistes interviennent dans les hôpitaux ou dans leurs cabinets pour rééduquer leurs patients en matière de nutrition.

Quel est le rôle d’une diététicienne

Contrairement à un nutritionniste qui est un médecin spécialisé en nutrition, la diététicienne est une personne spécialisée en alimentation. Il prépare avec son patient un régime alimentaire en fonction de son état physiologique, de ses besoins en éléments nutritionnels, de son âge et de son état de santé.

La mission principale d’une diététicienne est alors d’aider les patients à trouver un équilibre alimentaire perdu et de lutter contre des problèmes d’obésité ou de surpoids qui peut être à l’origine de maladies chroniques parfois mortelles.

Les soins diététiques sont destinés pour les adultes, les enfants et les adolescents. C’est toujours la même démarche de soin suivie mais la diététicienne peut l’adapter en fonction de l’état de la personne.

Après une première consultation bilan, la diététicienne réalise des consultations de suivi dont le nombre et la fréquence est variable d’une personne à une autre.

Critères de sélection d’une bonne diététicienne

Comme toutes les autres professions, on trouve parfois des professionnels de santé incompétents dont les pratiques ne respectent pas la déontologie du métier. Il est important de bien se renseigner avant d’aller consulter un spécialiste en nutrition. Une bonne diététicienne doit faire preuve de :

  • Un sens d’écoute : la diététicienne doit être capable à établir une atmosphère de confiance surtout lors de la première étape d’interrogatoire.
  • Une capacité à corriger les habitudes alimentaires des patients sans les culpabiliser ou les énerver.
  • D’une grande capacité à enseigner pédagogiquement les nouvelles règles d’alimentation. Cela aidera à mieux atteindre les résultats fixés et motive plus le patient
  • Réaliser son soin diététique en prenant en considération les antécédents médicaux du patient. Chaque programme diététique est adapté en fonction de l’état de santé de la personne.
  • Etre prêt à vous accompagner dans votre soin diététique jusqu’à la fin. Généralement la séance bilan est accompagnée par d’autres consultations de suivi qui ont pour rôle de contrôler le poids de la personne et sa réaction au nouveau régime alimentaire.