Défaite des basketteurs français aux JO

Les Français ont perdu leur match de basket en quart de finale des Jeux Olympiques de Londres 2012. Cette défaite face à l’Espagne signe leur élimination dans ce tournoi. Une défaite bien triste car les Bleus avaient tout pour gagner ce match.

Les ratés

Les Bleus avaient très bien commencé le match. Les paniers rentraient alors que les Espagnols avaient peu de réussite au tir. Cependant, les Bleus ont ratés le coche en manquant des tirs capitaux. C’est le cas notamment de Tony Parker qui, à la suite d’une glissade de son vis à vis, avait le champ libre pour marquer. Le joueur des Spurs a raté un double pas très simple que la France a payé cash car la contre-attaque des Espagnols leur a permis de marquer 2 points. Avec cette action, la France a donc perdu 4 points alors qu’ils auraient pu creuser l’écart.

Equipe de France de basket jeux olympiques 2012

Aucune agressivité

Alors que la fin du match a été violente, les BLeus ne l’étaient pas du tout auparavant. Peu de fautes ont été provoqués. A part Tony Parker et Nando De Colo, aucun français n’allait provoquer les rouge.

Un arbitrage défavorable

Aucune rébellion pour les français qui se sont bouffés par l’arbitrage. Les arbitres ont fait le jeu des Champions d’Europe en titre. Les Bleus ne semblaient pas mal à l’aise par rapport à cela. Ils n’ont jamais dit aux arbitres qu’ils déconnaient alors que les Espagnols n’ont pas arrêté d’essayer de manipuler l’arbitrage. L’Equipe de France avait l’air contente de leur sort. Dommage, avec 2 ou 3 fautes dans leur sens, la fin aurait été différence.

Pas de système de jeu

Si le jeu des Bleus était bien récompensé en début de match, il n’en a pas été le cas en deuxième période. L’EDF faisait toujours la même chose avec le bloc en position haute. Pour le reste, rien. Aucun jeu intérieur, aucun écran en position basse, …

Florent Piétrus était en feu avec deux 3 points bien ajustés. Pourtant, il n’a pas eu la moindre bonne position. Un système de jeu aurait dû être mis en place (des écrans) pour le libérer et qu’il puisse tirer à 3 points. Au lieu de cela, il a été mis sur le banc. Un coaching peu judicieux. Surtout que la France a subit une fin de match terrible, incapable de marquer dans les 10 dernières minutes.