Associer nature et découverte dans les réserves et parcs naturels du Mexique

Le Mexique compte un grand nombre de parcs naturels. Cet aspect donne aux voyageurs des possibilités pour vivre une expérience en pleine nature. Ce qui permettra d’allier nature et découverte à travers des grands espaces et paysages à couper le souffle. Pour que vous puissiez organiser au mieux votre prochain périple, nous vous avons rassemblé les quelques plus beaux parcs naturels du Mexique.

La réserve de Montes Azules dans le Chiapas

La réserve de Montes Azules est désignée réserve de la biosphère. D’une superficie de 331 200 ha, elle propose des forêts de pins, de chênes et semi-caduque. Le relief y est constitué de plateaux et collines ornées d’une végétation luxuriante. Cette réserve est attrayante avec sa faune très riche. En général, elle abrite plus de 340 espèces d’oiseaux et plus d’une centaine d’espèces de poissons. Au rendez-vous, des amphibiens, reptile et une variété de vertébrés. À part cela, la réserve dispose également d’un grand nombre de lagunes comme celle de Montebello. Le paysage y est spectaculaire avec les cinquantaines de petits bleus émeraude ornant la forêt. Pour ceux qui s’aventurent dans cette zone protégée, vous aurez l’occasion de rencontrer les Lacandons qui sont un peuple amérindien parmi les plus isolés du pays. La découverte est de taille dans cette partie du pays. Cette visite vous marquera sûrement au cours de votre voyage au Mexique.

Le Canyon del Sumidero du Chiapas

Le Canyon del Sumidero figure parmi l’une des merveilles naturelles du Chiapas. Le site impressionne réellement avec ses immenses falaises dont certaines atteignent même les 500 mètres. En raison de la présence de plusieurs microclimats dans la région, l’écosystème du Canyon engendre une biodiversité incroyable. On y trouve donc une jungle humide abritant une faune terrestre et aquatique incroyable, à savoir le singe-araignée, crocodiles, singes et diverses espèces d’oiseaux. D’une longueur d’environ 32 kilomètres le long de la rivière Grijalva, le Canyon del Sumidero dévoile diverses formations naturelles calcaires insolites, comme la grotte du silence ou encore l’Arbre de Noël. Pour explorer ce canyon, il est possible de marcher ou randonner à vélo à travers les sentiers balisés du haut des falaises. Plusieurs points de vue permettent de découvrir de beaux paysages. Sinon, il est toujours possible d’emprunter une pirogue à moteur et naviguer jusqu’au barrage hydroélectrique.

L’île Contoy dans le Quintana Roo

L’île Contoy ou la Isla de los Pajaros est un sanctuaire de la nature très bien préservé. Généralement, l’île dispose d’une biodiversité impressionnante avec ses mangroves et ses dunes côtières. On y trouve donc pas moins de 98 espèces de plantes, plus de 150 espèces d’oiseaux migrateurs, une dizaine d’espèces de reptiles. Il y a également les tortues Caguama Anidan et Tortugas Carey Verde qui viennent sur l’île pour pondre le long des plages de l’île. Au sud de l’île, on retrouve aussi le récif corallien d’Ixlaché qui semble être la 2 e plus grande barrière de Corail du monde. Ce site propose une richesse sous-marine attrayante avec des écosystèmes marins intacts. Bien qu’il soit interdit de mettre les pieds sur l’île, il est toujours agréable de faire de la plongée ou encore d’admirer la beauté de l’île à bord d’un bateau.